Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François GERVAIS

MESSAGE DE L'UNION FRANCAISE DES ASSOCIATIONS D'ANCIENS COMBATTANTS et de VICTIMES DE GUERRE (U.F.A.C.)

8 MAI 2008: 63e Anniversaire de la Victoire sur le nazisme.
Sans ces hommes, sans ces femmes -civils ou militaires- qui se sont levés -seuls ou en nombre- pour combattre une idéologie perverse à l'encontre de toute l'humanité, que serions-nous aujourd'hui?

Pourrions-nous fêter aussi librement ce 8 Mai, ce jour de la "Victoire" marquant la capitulation sans condition des armées nazies de l'Allemagne hitlérienne?

Le 8 Mai 1945, marque la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

. 110 millions de morts,
. 55 millions de morts,
. 35 millions de blessés,
. 3 millions de disparus.

Tels sont les chiffres du lourd bilan: leur sécheresse ne donne pas l'ampleur du désastre humain et matériel que six années de guerre ont entraîné.

Ce conflit, le plus coûteux en vies humaines de toute l'histoire de l'humanité, fit davantage de victimes civiles que militaires. Il a laissé un monde déchiré et dévasté.

Aussi, en ce jour anniversaire, ce 8 Mai 2008, rappelons l'ampleur des crimes abominables commis. Inclinons-nous devant ces innombrables victimes des bombardements aériens, des combats meurtriers, de la captivité, des internements, des évacuations massives des populations, de la déportation, des exécutions sommaires, des massacres et des génocides.

Rendons hommage à tous les soldats de tous grades des armées de la France et des Forces Alliées ainsi qu'aux volontaires de toutes les Résistances nationales en Europe, en Afrique et en Asie.

Pour l'U.F.A.C., il importe que ces pages d'Histoire faites d'évènements douloureux et de moments héroïques soient connues, comprises et partagées par tous.

Il importe que dans un monde globalisé, incertain, inquiétant, tous nous prenions conscience de la fragilité de la Paix, et que la jeunesse fasse preuve de vigilance pour ne pas connaître à nouveau de tels drames, et qu'elle perpétue le souvenir de toutes celles et tous ceux qui se sont sacrifiés pour que nous vivions libres et en paix.

L'U.F.A.C. engage donc les générations nouvelles à tout mettre en oeuvre afin d'empêcher tout recours aux armes pour régler les différends et qu'enfin, s'ouvre une ère de Paix et de Fraternité.

Commenter cet article

TABAILLOUX CLAUDE 23/04/2010 20:25



Bonjour,


Je recherche un article de Emmanuel Mounier et  qui aurait été publié dans le journal COMBAT le 11 mai 1946. Si quelqu'un pouvait me dire où le trouver.


Par avance merci


Cordialement


Claude Tabailloux