Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le général de gaulle avait dit dans son appel du 18 juin 1940: << la flamme de la Résistance ne doit pas s'éteindre...>>. Dans les premiers mois de 1944, dans le Cher, malgré les rudes coups portés à la Résistance et de nombreuses arrestations, les actions se multiplient.

Du 15 avril au 4 mai, par exemple, les autorités en recensent plus de trente commises pour la seule zone nord du département. Les parachutages et les opérations Lysanders s'intensifient.

- nuit du 3 au 4 mars, opération Lysander (réseau Pourpre) sur le terrain de Chavannes rebaptisé "Pourpre". Quatre passagers sont déposés et six sont embarqués.

- 25 mars: parachutage à Grandmont (commune de Genouilly) récupéré par le Front national pour l'armement de groupes F.T.P.

- nuit du 9 avril au 10 avril: opération Lysander sur le terrain "carpe"; trois passagers aller et trois retour.

- 1er mai: parachutage à la Guérinière (commune de Graçay) pour Vengeance.

Au cours de cette période, la Résistance va s'organiser.

- 12 mars: création de l'U.D. CGT clandestine au "bar européen" à Bourges par Andros, Aubouet, représentant les métallurgistes de Saint-Florent, et Sarsat, les cheminots et autres militants. Le premier numéro du " Travailleur syndiqué ", journal de l'U.D. CGT, paraît le 15 mai.

- 1er mai: Arnaud de Vogüe (Colomb) est nommé par le C.O.M.A.C, commandant départemental des F.F.I. pour le Cher nord.

- 15 mai: première réunion clandestine du Comité Départemental de la Libération.

Au mois de mai 1943, le sénateur Marcel Plaisant, l'un des quatre-vingts parlementaires qui se sont dressés le 10 juillet 1940 contre le gouvernement Pétain, est expressément invité par le Comité français de Libération d'Alger, à composer un Comité départemental de Libération et à choisir un préfet.

Le 15 mai, le Comité dévoile très nettement son programme. Un court extrait de la résolution adoptée ce jour là en montre bien l'esprit.

<< Le Comité groupe la presque totalité des patriotes berrichons. Au nom de ces patriotes, au nom de ceux qui furent martyrisés ou déportés, au nom de ceux qui souffrent, il s'estime autorisé à se considérer comme la seule force légale du département. Les décisions qu'il peut être amené à prendre auront l'autorité des lois. Il réaffirme ne reconnaître comme gouvernement de la France que le C.F.L.N. qui jouit de l'adhésion sans réserve de toute la nation >>.

A noter que ce Comité est composé d'hommes et d'une femme, veuve de fusillé, différents par leurs origines et leurs conceptions politiques ou philosophiques.

- 20 mai: le colonel Bertrand est désigné par le C.N.R. et le C.O.M.A.C. comme commandant du groupement du Morvan (Cher-Nièvre-Yonne-Côte d'Or).

- 31 mai: réunion entre "Combat" et les F.T.P.; mise au point d'un plan d'attaque de Saint Amand-Montrond le jour J.

Le feu de la Résistance ne fait donc que couver sous la cendre. Les évènements du 6 Juin vont ranimer sa flamme et provoquer l'embrasement. Le jour même du débarquement, les résistants berrichons entrent en action.

Michele Jacquet (revue de l'Association de Musée de la Résistance Nationale)

Le sénateur Marcel Plaisant, vota contre Pétain le 10 juillet 1940. Résistant, le gouvernement provisoire d'Alger le contacte pour organiser le Comité Départemental de Libération et proposer le futur préfet. Arrêté le 15 juin 1944, torturé par la Gestapo, il est libéré le 17 août et reprend ses activités pour le C.D.L. Quelques semaines plus tard, il est nommé Président du Comité Départemental de la Résistance.
En 1948 il retrouve son siège de parlementaire au Sénat. De 1949 à 1951, il représentera la France auprès de l'O.N.U., puis jusqu'à son décès le 16 décembre 1958, il présidera la Commission des Affaires étrangères au Sénat.

La Résistance dans le Cher: 1940-1944. Ouvrage collectif édité pat l'Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation de Bourges et du Cher. 350 pages. Prix: 23 €. En vente auprès du Musée de la Résistance et de la Déportation / 2 boulevard de la République / 18000 Bourges.
1 cédérom sorti en juin 2008, et reprenant l'ensemble de la Résistance dans le Cher, est également disponible auprès du Musée.

Commenter cet article