Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Créé en 1969, le musée de la résistance et de la déportation de Besançon est installé dans l'enceinte de la citadelle où furent fusillés cent résistants durant l'occupation. Il accueille 75 000 visiteurs par an.

Evoquant uniquement à l'origine la résistance en Franche-Comté, le musée a progressivement accueilli des témoins extérieurs à la région qui ont déposé des documents et des souvenirs.

Aujourd'hui, 20 salles présentent différents thèmes en rapport avec la Seconde Guerre mondiale: le nazisme, la guerre, Vichy, la résistance franc-comtoise, nationale, européenne...

Une place importante est réservée à la déportation et à la "Solution finale". Des photographies, des textes et des documents originaux sont exposés ainsi que des peintures, des dessins et des sculptures réalisés dans les camps de concentration et les prisons.

Le musée possède un centre de documentation et d'archives. En partenariat avec l'université de Franche-Comté et avec les centres de recherche européens, il réalise des expositions temporaires, publie des ouvrages, organise des colloques. Il travaille également avec d'autres musées, mémoriaux et fondations. Afin de développer le secteur des activités pédagogiques, un professeur a été mis à disposition du musée par le ministère chargé de l'éducation nationale. Son rôle consiste à informer les établissements scolaires des possibilités de visites offertes, à créer des documents d'aide et de préparation à la visite et à publier des instruments pédagogiques.

D'autres voies sont explorées pour capter l'attention des lycéens. La littérature, l'art, l'image, des ateliers de pratique artistique, des classes cinéma, des travaux pratiques permettent à l'élève de réaliser un dossier pluridisciplinaire sur un thème. Concient que l'approche de la déportation et de la résistance a évolué depuis la fin de la guerre, le musée est devenu un lieu de réflexion sur la Seconde Guerre mondiale, sur les droits de l'homme, la citoyenneté et l'engagement pour des valeurs communes à celles de la résistance.

Il s'est également ouvert à d'autres structures comme les théâtres, les cinémas et le monde associatif, qui permettent de renouveler l'approche de la période et d'attirer un nouveau public. Jugeant nécessaire de repenser sa muséographie dans le cadre de l'espace européen tout en tenant compte des avancées de la recherche historique, le musée de la résistance et de la déportation travaille à sa modernisation.

Les expériences conduites avec les scolaires, qui sont à l'image de la France d'aujourd'hui, pluriethnique et européenne, constituent également des éléments de réflexion pour son renouveau.


Pour une information plus complète et plus ciblée, je vous conseille la visite du site officiel du musée.

Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon: link
La Citadelle, rue des Fusillés
25000 Besançon
Tél: 03.81.87.83.12

Commenter cet article