Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François Gervais


Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'armée française s'est battue sur trois continents. Et depuis lors, a été engagée sur plusieurs fronts. La guerre d'Indochine, la guerre d'Algérie, au Kossovo, au Liban, en Afrique...

Tout au long de ces combats, dans les Abruzzes, dans les Vosges, au Tonkin, dans les djebels de Kabylie, aujourd'hui en Afghanistan, ses soldats se sont recueillis, et continuent où qu'ils soient, à fêter Noël. Avec parfois des sapins de fortune ou de simples branches, une bougie allumée dans un casque, il y a l'aumonier, des prières et des chants.

Le premier grand Noël des combattants engagés hors des frontières à 15 000 km de la France, a été lancé par le général de Lattre de Tassigny en 1951. Ce lien établi avec nos soldats jusqu'aux frontières du Tonkin, s'est perpétué jusque dans tous nos engagements. Partout où elle s'est battue, l'armée française a fait face et a défendu la liberté contre le nazisme, le totalitarisme marxiste, et aujourd'hui encore contre le terrorisme et le fanatisme religieux.

Noël pour nos soldats, c'est la trêve des armes et le lien profond qui les attache à la nation et à ses valeurs séculaires.

Nombre de nos OPEX passeront donc Noël loin de leur foyer et de leur famille. Ayons donc une pensée pour ceux qui, au risque de leur vie, sont engagés aux frontières de la liberté.

LVDC n°1750 / 12-09

Commenter cet article