Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François Gervais

Depuis plus de dix ans, le club des Poppies du collège d'Annoeullin, petite ville située entre Lille et Lens, travaille sur la Première Guerre mondiale. Il en fait vivre la mémoire par des projets éducatifs << parrainés >> par un jeune aviateur britannique mort dans le ciel de France en 1917.

 

Sans titre 3En 1999, quand s'achève la rénovation du collège, il est décidé de donner un nom à l'établissement. Et ce nom, ce sont les élèves qui vont le choisir. Un vote est alors organisé auprès des 700 collégiens. Ils établissent une liste de personnages célèbres et, le jour du vote, vont déposer leur bulletin dans l'urne.

C'est l'aviateur britannique Albert Ball, as de la Première Guerre mondiale, originaire de Nottingham, qui remporte 80% des suffrages. Il faut dire qu'à Annoeullin, Albert Ball est loin d'être un inconnu.

L'engagement de ce jeune pilote de combat, surnommé le "Guynemer britannique" et sa mort dans les bras d'une jeune paysanne venue le secourir, se transmettent de génération en génération.

Dès son décès en 1917 et pendant l'occupation lors de la Seconde Guerre mondiale, des habitants allaient régulièrement fleurir sa tombe au milieu du cimetière allemand, un geste en forme de modeste signe de résistance.

C'est l'image de la jeunesse engagée pour la liberté qu'ont choisie les jeunes élèves d'Annoeullin.

L'inauguration du collège, le 13 novembre 1999, fut l'occasion d'une mobilisation unique de toutes les équipes pédagogiques et des élèves. Le succès fut au rendez-vous: la une du Times et du Daily Telegraph, la BBC en direct, des visiteurs britanniques, le 56e escadron de la Royal Air Force et ses "Tornado"; la musique du 43e régiment d'infanterie de Lille, des cornemuses écossaises et les descendants d'Albert Ball venus de Nottingham avec trois plants de chêne et des glands de la forêt de Sherwood.

Depuis, les chênes ont pris racine et l'un deux s'épanouit dans la cour du collège. Au-delà du merveilleux souvenir qu'elle a laissé, cette inauguration a été le point de départ d'actions pédagogiques et citoyennes menées avec les collégiens depuis maintenant dix ans. Avec d'autres jeunes du "Conseil municial des enfants", ils forment une garde d'honneur lors des cérémonies du 14 Juillet et du 11 Novembre.

Lors des séjours scolaires à Nottingham, les élèves déposent une gerbe au pied du Mémorial dédié à Albert Ball et font résonner La Marseillaise au coeur de la cité anglaise. Mais surtout, depuis près de cinq ans, des élèves de 4e et 3e se retrouvent au sein du club des Poppies tous les jeudis après la classe.

Encadrés par des enseignants de plusieurs disciplines, ils découvrent l'Histoire de leur région et les traces que la Grande Guerre notamment y a laissées. C'est ainsi qu'ils ont visité Vimy, Notre-Dame de Lorette, le "saillant" d'Ypres, la coupole d'Elfaut (pour la 2e Guerre mondiale), mais aussi le musée de l'Armée aux Invalides à Paris.

Les travaux qui accompagnent ces voyages donnent lieu à des présentations devant leurs camarades destinées à les sensibiliser à l'engagement citoyen. C'est ce travail sur le long terme, en profondeur, qui a valu au club des Poppies d'être récompensé par le CiDAN * en 2009.

Un engagement qui se poursuit cette année: les élèves iront à l'Historial de la Grande Guerre de Péronne et sur les champs de bataille. Pour préparer ces visites, l'équipe enseignante brosse le contexte historique et s'appuie sur le cinéma (Un long dimanche de fiançailles), la littérature (Le Feu, Les Croix de Bois) et les multiples ressources disponibles sur Internet.

 

abAlbert BALL: Figure emblématique du Royal Flying Corps (ancêtre de la R.A.F.), Albert Ball, fort de 44 victoires, s'écrasa dans un champ près d'Annoeullin, le 7 mai 1917; il avait à peine plus de 20 ans. Il fut enterré avec les honneurs militaires dans le cimetière militaire allemand. A l'issue de la Grande Guerre, le roi George V proposa de transférer son corps à Westminster, mais sa famille souhaita que, conformément à la tradition britannique, son corps reposât là où il était tombé.

Albert Ball a été décoré de la Victoria Cross, la Distinguished Service Order, la War Medal, la Légion d'Honneur, la Croix de Guerre, et l'Ordre Russe de Saint-Georges.

 

Les Chemins de la Mémoire / n° 202 / 02-10

 

*)CiDAN: Civisme Défense Armée Nation, association loi 1901. Pour plus d'informations: www.cidan.org

 

Commenter cet article